• Suivez-nous


FRANCIS HUSTER, FANNY COTTENCON, LOUIS LE BARAZER, DANS "POURVU QU'IL SOIT HEUREUX"

LE 23/10/2018

Tel-Aviv

Localisez les salles

LA NOUVELLE COMEDIE DE LAURENT RUQUIER MISE EN SCENE PAR STEVE SUISSA
Quand Claudine et Maxime apprennent l’homosexualité de leur fils… Comment vont-ils réagir ? Vont-ils l’accepter ? Vont-ils s’en imputer la responsabilité ? Mais responsables de quoi ? Est-ce si grave ? 
La nouvelle pièce de Laurent Ruquier s’attaque de plein fouet à un sujet tabou, avec l’humour décapant qu’on lui connaît, mais ose confesser ainsi une déchirure et une vérité qui portent cette comédie au plus courageux : renverser tous les a priori !                                                                                       
3 acteurs, 3 actes, 3 points de vue. Le père, la mère, le fils.
Pourquoi fait-on des enfants ? Pour qu’ils soient comme nous ? Non. Pour qu’ils soient heureux.

Cette pièce très attendue sera jouée à partir du 13 septembre à Paris... elle sera le 23 octobre à Tel Aviv... avec un retour le 24 octobre sur les planches du théâtre Antoine... Un joli cadeau à notre festival.

Auteur : Laurent Ruquier
Mise en scène : Steve Suissa
Comédiens : Francis Huster, Fanny Cottençon, Louis le Barazer

mes places

à partir de220 ₪

représentations

  • octobre 2018
  • DIMANCHE
  • LUNDI
  • MARDI
  • MERCREDI
  • JEUDI
  • VENDREDI
  • SAMEDI
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  

INFOS SPECTACLE...

Trois acteurs d'exception, un auteur consacré, un metteur en scène orfèvre... Cela donne un bijou théâtral "Pourvu qu'il soit heureux"
Les enfants dans le rang, dans la norme... un vaste sujet. Et quand des parents apprennent l'homosexualité de leur enfant, alors commence le questionnement... pourquoi nous, pourquoi lui, qu'avons-nous fait pour en être là ?
Cette comédie écrite par Laurent Ruquier raconte le coming -out d'un jeune homme (Louis le Barazer) de bonne famille et de ses bons bourgeois de parents (Francis Huster et Fanny Cottençon) déboussolés par cette révélation inattendue. La plume acérée de Laurent Ruquier, et la mise en scène enlevée de Steve Suissa donne un moment de théâtre intense et drôle. Francis Huster et Fanny Cottençon ont du métier et cela se ressent, Louis le Barazer confirme qu'il pourrait être une grande star. Cette pièce est donc un moment incontournable du Festival du Théâtre Français.

des images

PLUS SUR LES ARTISTES...


Steve Suissa en quelques dates
Naissance à Paris le en Décembre 1970 au cœur du Faubourg Montmartre.
Steve Suissa entre au Cours Florent en 1989 avec l’intention d’entamer une carrière d’acteur. Dès 1990, Steve Suissa multiplie les tournages au cinéma (Nouvelle vague, Neuf mois, Serial Lover) et également à la télévision ; il tourne ainsi une trentaine de téléfilms dans des seconds rôles.
En 1998, il crée sa maison de production Les Films de l'Espoir. Dès lors, Steve Suissa va produire des pièces de théâtre, Le Baiser de la veuve d'Israël Horovitz ou Pieds nus dans le parc de Neil Simon, pour lequel Béatrice Agenin a été nommée aux Molières dans la catégorie Comédienne dans un second rôle.
En 1999, il coproduit et réalise son premier long-métrage, L’Envol, qui obtient de nombreux prix, dont le prix de la mise en scène et les prix d’interprétation féminine et masculine au Festival International du film de Moscou. Pendant les dix années qui suivent, il enchaîne les productions cinématographiques, Le Grand Rôle, Cavalcade, Mensch, qui obtient le Prix du meilleur scénario au Festival de Sarlat. 
En 2012, Steve Suissa cesse d’être l’ancien élève de Francis Huster pour devenir son metteur en scène. Il met ainsi en scène l’acteur dans Bronx, de Chazz Palminteri aux Bouffes-Parisiens. Le duo prend alors la direction du théâtre Rive Gauche, à Paris. Les deux artistes travaillent ensemble sur Le Journal d'Anne Frank d'Éric-Emmanuel Schmitt, 250 représentations à guichets fermés et une tournée de 80 villes. Et L'Affrontement de Bill C. Davis. 300 représentations et une tournée de 90 dates, où Francis Huster partage l’affiche avec Davy Sardou, qui obtient pour cette pièce le Molière du comédien dans un second rôle.
Entre 2013 et 2016, Steve Suissa met en scène pas moins de quinze pièces avec son complice et partenaire privilégié Francis Huster, mais aussi avec Marianne James (Miss Carpenter), Martin Lamotte (The Guitrys), Claire Keim, Jean-Claude Dreyfus (La trahison d'Einstein), Michel Sardou (Si on recommençait), Jean-Luc Reichmann (Hibernatus6) ou Clémentine Célarié (24 heures de la vie d'une femme).
En 2018, il met en scène deux créations. La première est "Ich bin Charlotte" de Doug Wright (Prix Pulitzer du texte dramatique) au Théâtre du Chêne Noir pour le Festival d'Avignon avec Thierry Lopez qui incarne à lui seul une trentaine de personnages. La deuxième est "Pourvu qu'il soit heureux", nouvelle pièce de Laurent Ruquier, avec Francis Huster et Fanny Cottençon.
Il est le fondateur du festival du théâtre Français en Israël dont la 2ème édition aura lieu en octobre 2018.

Francis Huster en quelques dates
Naissance à paris en Décembre 1947.
Après avoir fait le conservatoire il fait ses premières tournées en 1969
Il intègre la comédie Française en 1971 et il en devient sociétaire en 1977. Il interprétait les grands rôles du répertoire classique: Cyrano de Bergerac, l'Avare, Le Cid, Britannicus, Lorenzaccio...
Parallèlement il tourne dans de nombreux films: Faustine et le bel été, Si c'était à refaire, Un autre homme une autre chance, Les uns et les autres...
En 1981 il quitte la Comédie Française et, est présent au casting de nombreux films dont un très grand succès, le dîner de cons de Francis Veber ; 
durant la décennie 2000 il se consacre principalement au théâtre en tant que metteur en scène et acteur : La peste, Waterloo, César, Fanny, Marius... et il est mis en scène très souvent par Steve Suissa (Le journal d'Anne Frank, Le joueur d'échecs, Avanti) dans des pièces qui sont de grands succès.
En 2017 il retrouve Claude Lelouch dans Chacun sa vie.
Son actualité en 2018 c'est Pourvu qu'il soit heureux.

Fanny Cottençon en quelques dates
Naissance à Port-Gentil au Gabon en 1957.
Fanny Cottençon a suivi les cours de Blanche Salant à l'Atelier international de théâtre. Au cinéma, le grand public la remarque dans les comédies de Francis Perrin (Le Roi des cons, Tête à claques, Tout le monde peut se tromper). En 1983, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans le film L'Étoile du Nord.
Après plusieurs rôles dramatiques (À coups de crosse, Femmes de personne, etc.), elle revient à la comédie à succès. Elle joue aux côtés de Roland Giraud dans Tant qu'il y aura des femmes, de Pierre Richard dans À gauche en sortant de l'ascenseur ou de Catherine Frot dans Ça reste entre nous.
Dans les années 1990, elle a joué dans la série télévisée Anne Le Guen. À la télévision encore, elle est dirigée par Richard Bohringer en 2003, dans l'adaptation de Poil de carotte et joue l'épouse de François Berléand dans Le Gendre idéal et sa suite Le Gendre idéal 2.
Entre Théâtre et Cinéma et Télévision Fanny Cottençon n'arrête jamais de se produire. C'est une comédienne consacrée avec un César en 1983 et un Molière de la meilleure comédienne en 2015.
En 2018 elle est la maman de Louis Le Barazer dans Pourvu qu'il soit heureux.

Louis Le Barazer en quelques dates
C'est un jeune acteur très prometteur, La profession lui prédit un bel avenir
De 2010 à 2013 Louis Le Barazer est élève au cours Florent
De 2014 à 2016 Il fait des études théâtrales aux ateliers du Sudden 
De 2013 à 2017 il participe à de nombreux projets et stages et joue dans plusieurs courts métrages
En 2017 il joue dans la Ch'tite famille de Dany Boon
En 2018 il est l'un des 3 acteurs de Pourvu qu'il soit heureux

des VideoS

AUDITORIUM SMOLARZ - TEL AVIV

Adresse Smolarz Auditorium, Tel Aviv-Yafo, Israel
accès George Wise Tel Aviv
nom waze SMOLARZ AUDITORIUM
un peu plus...

Situe au cœur du campus de l'Université de Tel Aviv a 10 minutes de la station de train. L'Auditorium Smolarz, qui est utilisé pour des événements et des conférences culturelles a été créé au début de la décennie, le généreux soutien de Adolfo Smolarz . Cette perle architecturale est exprimée dans un extérieur original et créatif refletant le luxe et la culture. L'auditorium a été conçu par l'architecte Avraham Yaski, lauréat du prix Israël, et a été construit pour prendre en considération les besoins uniques requis pour produire des événements culturels et des conférences. Un accent central a été mis sur la construction de sièges confortables et beaux sièges, le dos de la chaise est recouvert de bois et le tissu est de haute qualité et il y a un grand écart entre les rangées de la salle. Accessible aux personnes handicapées, y compris le démantèlement des sièges dans la première rangée au profit des handicapés. A cela s'ajoutent des tapis qui complètent l'apparence de la salle dans un espace agréable et confortable pour la visualisation des événements. L'auditorium dispose d'un système de contrôle de la climatisation innovant qui permet de modifier en temps réel le niveau de climatisation, ce qui constitue l'une des raisons décisives du succès d'un événement. Capacité de 1200 place . parking souterrain Smolarz